CR 108-16 : OPEN DATA : RENFORCEMENT DE LA TRANSPARENCE DE L’ACTION PUBLIQUE ET DE L’EFFICIENCE DES SERVICES
Partager

Voir le rapport : CR_108-16_open data région (les temps d’interventions sont limités par une durée proportionnelle à la représentativité dans l’hémicycle)

Julien Bayou

« J’ajouterai seulement un soutien au mouvement amorcé depuis 2013 par la mandature précédente et par les écologistes. L’ouverture des données est un mouvement de fond. Le fait que la Région prenne les devants et amplifie le mouvement est une très bonne nouvelle. Il s’agit de faciliter l’appropriation des données par les citoyens, les associations et les entreprises pour innover et répondre aux besoins ou pour analyser les données et produire des réponses. L’open data par défaut ainsi que la possibilité de réutiliser le contenu du site sont une bonne nouvelle.

Théoriquement, nous sommes contents. Nous serons vigilants quant à l’application. A partir de 2018, les collectivités devront désigner un agent de protection des données (DPO) pour protéger la vie privée des citoyens impliqués dans tous les aspects de la conformité de traitement des données à caractère personnel dès son élaboration. Il serait la première personne informée avant la transmission d’une plainte à la CNIL ou d’une assignation devant un tribunal. Pour anticiper, nous proposons à la Région de désigner un tel agent de protection des données. »