De beaux lendemains. C’est ce que propose le nouveau groupe Alternative écologiste et sociale (AES), rassemblé pour une nouvelle dynamique d’opposition à Valérie Pécresse
Partager

[Communiqué de presse AES]

Ce matin se tenait une conférence de presse des élu-es écologistes et de 10 élu-es socialistes qui ont décidé de se rassembler pour former un groupe commun. Le Président du groupe écologiste, Mounir Satouri, s’est déclaré ravi de pouvoir annoncer ce rapprochement et a annoncé le nouveau nom du groupe : ”Alternative Ecologiste et Sociale (AES)”.
Le groupe sera désormais composé de 23 élu-es et reste ouvert à de nouveaux élargissements.

Pour l’ensemble des élu-es, ce rapprochement est une mise en cohérence politique et se situe dans la droite ligne de convergences de vues et de positions sur nombre de dossiers franciliens constatées depuis fort longtemps. Ce rassemblement permet de faire la démonstration que des personnalités diverses, encartées ou non dans un parti, issues de la société civile, partageant les mêmes convictions, s’engagent dans une dynamique renouvelée contre la politique de Valérie Pécresse qui fait dangereusement régresser la région sur le plan écologique et social. Ensemble, les élu-es souhaitent jeter les fondations d’un projet qui défende la lutte contre le dérèglement climatique, protège les plus fragiles, fait les bons choix pour l’avenir collectif des Francilien-nes. Il s’agit d’une volonté de créer les conditions de proposer un avenir différent aux Franciliennes et Franciliens.

Cette dynamique nouvelle sera l’occasion de mettre en œuvre les convergences de fonds existantes. Plus qu’un trait d’union, ce groupe se veut être un catalyseur de l’élaboration d’une alternative à la politique de Valérie Pécresse pour de beaux lendemains en Île-de-France.