Incinérateur d’Ivry : les élu-es du Syctom sourds aux propositions des collectifs
Partager

[Communiqué de presse EELV&A]

Les écologistes au Conseil Régional Ile-de-France suivent le dossier de l’incinérateur d’Ivry de très près et constatent l’incapacité du Syctom à prendre en compte les propositions des citoyen-nes. Celui-ci a engagé, ces derniers jours, les premières procédures pour obtenir le permis de construire pour l’incinérateur d’Ivry sans même prendre le temps d’examiner les propositions des collectifs engagés sur ce dossier. Seul le scénario porté par les grands groupes a été pris en compte.

 « C’est incroyable, nous avons des associations qui font un travail remarquable et ont des propositions concrètes. Elles ne sont même pas étudiées », s’insurge Annie Lahmer conseillère régionale écologiste. « Le collectif a annoncé dans un communiqué du 26 janvier qu’il engagera toutes les procédures légales pour faire obstacle à ce projet et nous, écologistes, les soutenons ».

En effet, le collectif « 3R » et « Zero Waste » ont fait des propositions et ont joué le jeu de la concertation ; propositions qui ont purement été ignorées par le Syctom.

 « L’exécutif du Syctom fait le choix de n’écouter qu’une seule analyse pour prendre sa décision. Qu’il ne vienne pas se plaindre plus tard si le projet de gestion de déchets prend du retard suite aux recours des collectifs. C’est son attitude dogmatique qui sera responsable, » prévient Annie Lahmer.